Nous sommes le :

Rocamadour

On abordera de préférence Rocamadour par la vallée de l'Alzou, qui creusa cette faille de 120m de profondeur, afin de se faire surprendre par la vision de l'ensemble : " Les maisons sur la rivière, les églises sur les maisons, les rochers sur les églises et le château sur le rocher ", comme on dit ici.

Si la réputation chrétienne du site est née de la découverte en 1166 du corps intact de saint Amadour, ermite qui aurait fondé le sanctuaire, c'est bien la Vierge Marie que l'on vient aujourd'hui y adorer.

Pocamadour